ça y'est, j'ai moi aussi fait un pas dans la couture homme... non sans mal !

J'ai investi dans le livre Casual Wear de Christelle Beneytout et dans le patron du polo père et fils de Céline Girardeau.

1) Le patron père et fils de Céline Girardeau

Mon mari porte principalement des polos, j'ai donc commencé par coudre ce patron.

C'est un patron qui semblait avoir du potentiel aux vues de toutes les superbes réalisations qu'on voit sur le blogo, mais j'ai vite déchanté. Et maintenant que je regarde les photos des autres blogueuses, je vois que la plupart de ces polos ont les mêmes soucis que celui que j'ai cousu.

Je suis déçue car, encore une fois, j'ai vraiment l'impression que la blogo se contente de ce qu'elle coud et ça ira bien porté comme ça ! Mais moi, je veux que ce soit parfait, surtout quand je couds pour les autres.

J'ai donc cousu ce polo en taille M. C'est ce qui correspondait le mieux aux mesures de mon mari par rapport au tableau de mesures du patron. J'ai aussi vérifié par rapport à un polo de son dressing.

2

Au niveau des épaules, du col et de la longueur, y'a rien à dire, c'est parfait. Le gros problème de ce patron, ce sont les emmanchures. Elles descendent très très bas. D'ailleurs je me suis faite la réflexion en décalquant les pièces. Du coup, un pli disgracieux se forme au niveau des aisselles. Mon mari me dit que les manches remontent sous les bras au moindre mouvement. Il se sent également très serré au niveau du torse (à cause de ce problème d'emmanchure je pense).

Là il faudrait clairement redessiner les emmanchures, les manches par la même occasion, et élargir sérieusement le patron en largeur (minimum 5cm pour avoir assez d'aisance, mon mari n'a pas les mensurations d'un mannequin et n'aime pas être saucissonné dans ces fringues).

Etant donné que je suis très nulle en patronnage, j'ai abandonné ce patron.

2) Le tee-shirt col rond du livre Casual Wear

J'ai ensuite cousu le tee-shirt col rond du livre Casual Wear, d'abord pour vérifier la taille et ensuite, si tout va bien, le transformer en polo.

Après vérification des mesures, j'ai coupé entre les tailles 38 et 40. Il est parfait au niveau des épaules, des emmanchures, des manches et de la longueur. Par contre, même si moi je le trouve bien, mon mari le trouve trop près du corps. Il m'a demandé de rajouter 5cm en largeur.

Pour ce deuxième essai, j'ai donc rajouté 1,2cm sur le devant et 1,3cm sur le dos au niveau des pliures milieu devant et dos. J'ai également redessiné l'encolure pour rajouter le col du patron de Céline Girardeau et une patte de boutonnage.

1

Conclusion : au niveau de la taille, c'est parfait. Mon mari est parfaitement à l'aise dedans. Par contre, il m'a fait remarqué que les épaules descendaient légèrement plus bas sur le bras (bon 1cm ce n'est pas catastrophique). En rajoutant des cm au niveau des pliures milieu devant et dos, je n'ai pas pensé que j'allais décaler d'autant les épaules.

Celui ci a quand même rejoint le dressing. Si on le compare à un polo du commerce ce n'est pas le pire, c'est rassurant !!

3) Après tout cela...

 ... et mon mari qui essaye de me remonter le moral en me disant que mes polos sont très bien et qu'ils valent autant que ceux du commerce, je lui demande si je peux sacrifier le polo dans lequel il se sent le mieux pour décalquer toutes les pièces, gloup !!

Et comme mon mari c'est le plus gentil du monde, il m'a dit OUI.

1

Au final, je ne vois pas trop de différence avec celui cousu précédemment, même si mon mari préfère celui-ci (peut-être le tissu qui est plus extensible ?). Si j'avais su, j'aurais zigouillé son polo dès le début. Pour le prochain, je vais rogner 0,5cm aux épaules, je pense que ce sera encore mieux.

La suite au prochain épisode...